Plan du site |  English  | 
Jusqu'à 67% des exportations de produits de base des pays en développement ne sont pas déclarées

19 juillet 2016

Selon une étude menée par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) certains pays en développement tributaires de leurs exportations de matières premières perdent jusqu'à 67 pour cent de leurs recettes d'exportation, des milliards de dollars, en raison de falsifications des transactions commerciales.

La falsifications de transactions commerciales serait l'une des plus grandes source de flux financiers illicites en provenance des pays en développement. Ces pays perdent de précieuses recettes en devises, ainsi que les impôts et les revenus qui pourraient autrement être consacré au développement.

L'étude utilise jusqu'à deux décennies de données couvrant les exportations de produits de base tels que le cacao, le cuivre, l'or et le pétrole en provenance du Chili, de la Côte d'Ivoire, du Nigéria, de l'Afrique du Sud et de la Zambie.

La sous-déclaration des exportations est établie en comparant la valeur des exportations déclarées aux valeurs d'importation dans les pays de destination.

L'analyse indique des falsifications des transactions commerciales pour les exportations vers la Chine, l'Allemagne, Hong Kong (Chine), l'Inde, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas, l'Espagne, la Suisse, le Royaume-Uni, les États-Unis et d'autres.

Certains faits tirés des résultats de l'étude incluent:

  • Entre 2000 et 2014, la sous-facturation des exportations d'or d'Afrique du Sud s'est élevée à 78,2 milliards $, soit 67 pour cent des exportations d'or au total. Le commerce avec les principaux partenaires présentant les montants les plus élevés, s'établit comme suit: Inde (40 milliards $); Allemagne (18,4 milliards $); Italie (15,5 milliards $); Royaume-Uni (13,7 milliards $).

  • Entre 1996 et 2014, la sous-facturation des exportations de pétrole du Nigéria aux États-Unis valait 69,8 milliards, soit 24.9 pour cent de toutes les exportations de pétrole vers les États-Unis.

  • Entre 2000 et 2014, la sous-facturation des exportations de minerai de fer d'Afrique du Sud vers la Chine s'établissait à 3 milliards $.

Le Canada ne représente que 1,4% du total des déclarations erronées, les plus grandes parts concernent les exportations vers la Chine, le Japon et les États-Unis.

Lien (en anglais): Trade Misinvoicing in Primary Commodities in Developing Countries

Termes et conditions régissant l'utilisation du site
@ Affiliated 2007, Tous droits réservés.  Conception web: Thrace Graphistes Conseil inc.