Plan du site |  English  | 
Restrictions chinoises à l'exportation de matières premières: les É-U portent plainte à l'OMC

18 octobre 2016

Le Gouvernement des États-Unis a demandé à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) d'établir un groupe spécial de règlement des différends pour examiner les restrictions à l'exportation de la Chine, y compris les droits et les quotas, sur onze types de matières premières.

Les matières premières comprennent: l'antimoine, le chrome, le cobalt, le cuivre, le graphite, l'indium, le plomb, le magnésium, le talc, le tantale et l'étain.

Ces matières premières sont des éléments clés dans les secteurs industriels vitaux comme l'acier, l'automobile, l'aérospatiale, la construction, et de l'électronique.

Le gouvernement américain affirme que les restrictions à l'exportation de la Chine sur les matières premières offrent un avantage concurrentiel injuste à l'industrie chinoise au détriment des fabricants et des travailleurs aux États-Unis.

Dans deux cas précédents l'OMC a estimé que l'imposition par la Chine de droits à l'exportation et de quotas d'exportation sur deux groupes différents de matières premières était incompatible avec les engagements de la Chine.

Par cette nouvelle plainte à l'OMC, les États-Unis cherchent à étendre et renforcer les victoires importantes obtenues dans les deux dossiers précédents.

Termes et conditions régissant l'utilisation du site
@ Affiliated 2007, Tous droits réservés.  Conception web: Thrace Graphistes Conseil inc.