Plan du site |  English  | 
Changements aux règles sur le commerce international des espèce menacées d'extinction

4 janvier 2017

De nouvelles règles internationales en vertu de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) ont été adoptées par les pays signataires. Celles-ci entrent en vigueur le 1er janvier et portent sur le commerce de plus de 500 espèces animales et végétales.

Tous les bois de rose et les palissandres du genre Dalbergia, certaines espèces de requins et de raies ainsi que des centaines de nouvelles espèces sont maintenant soumis aux contrôles CITES du commerce, avec en plus l'interdiction de tout échange commercial de pangolins ou de perroquets gris

Dès le début de cette nouvelle année, les 183 Parties à la CITES (182 pays et l'Union européenne) vont appliquer de manière homogène ces contrôles à leurs citoyens et à leurs entreprises afin de protéger d'irremplaçables espèces animales et végétales sauvages.

Le Secrétariat-général de la CITES a émis un communiqué résumant les changements apportés à la Convention.

L'Agence des services frontaliers du Canada publie le Mémorandum D19-7-1 concernant l'application de la CITES et de Loi sur la protection d'espèces animales ou végétales sauvages et la réglementation de leur commerce international et interprovincial (WAPPRIITA)

Termes et conditions régissant l'utilisation du site
@ Affiliated 2007, Tous droits réservés.  Conception web: Thrace Graphistes Conseil inc.