Plan du site |  English  | 
Le Brésil tente de rassurer les membres de l'OMC sur ses mesures de salubrité alimentaire

31 mars 2017

La semaine dernière, l'Agence canadienne d'inspection des aliments a suspendu les importations de viande provenant de deux usines brésiliennes sous enquête dans un scandale alimentaire.

Plusieurs autres pays ont également réduit les importations de viande du Brésil après une enquête sur la corruption visant des inspecteurs sanitaires et la vente présumée de produits avariés.

Lors d'une réunion du Comité des mesures sanitaires et phytosanitaires de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) le 23 mars, le Brésil a informé les membres de l'OMC sur les mesures prises pour assurer salubrité de la viande et des produits à base de viande.

Selon le Brésil, la police fédérale a lancé une enquête le 17 mars 2017 sur des pratiques irrégulières impliquant la certification de la viande et des produits à base de viande dans 21 établissements de transformation qui manipulent du boeuf, de la volaille et des produits de porc. Ces constatations initiales ont été prises très au sérieux par les autorités et les faits ont fait l'objet d'une vérification et d'une enquête approfondies par le ministère de l'agriculture.

La délégation brésilienne a déclaré au comité que, depuis le début de l'enquête, plusieurs mesures ont été prises pour garantir la sécurité et la qualité des produits.

Termes et conditions régissant l'utilisation du site
@ Affiliated 2007, Tous droits réservés.  Conception web: Thrace Graphistes Conseil inc.