Plan du site |  English  | 
Le Canada et 10 autres pays explorent la possibilité d'un PTP sans les É.-U.

26 mai 2017,

En marge de la réunion des ministres du commerce des pays de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) le week-end dernier, les ministres des onze pays restant de l'accord du Partenariat Transpacifique (PTP) ont se sont engagés à proposer des options pour mettre l'accord en vigueur sans la participation des États-Unis.

Selon une déclaration ministérielle conjointe publiée dimanche "les ministres ont convenu des avantages potentiels de la réalisation du PTP et, à cette fin, ils ont convenu de lancer un processus visant à évaluer les options pour mener à la mise en vigueur de l'accord, et de trouver des façons de faciliter l'adhésion des signataires originaux". Les ministres ont également souligné leur vision pour que le PTP se développe pour inclure d'autres économies.

Des hauts responsables du commerce se rencontreront pour faire avancer la préparation de cette évaluation. Les ministres ont demandé que ce travail soit terminé avant qu'ils ne se rencontrent à nouveau, en marge de la réunion des leaders économiques de l'APEC du 10 au 11 novembre 2017 à Da Nang, au Vietnam.

Des responsables canadiens ont déclaré que le PTP devait cependant être modifié avant de pouvoir aller de l'avant, invoquant des préoccupations concernant les dispositions relatives à la propriété intellectuelle, y compris les extensions de brevets.

Le PTP est un accord de libre-échange qui impliquait à l'origine 12 pays (Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, États-Unis et Vietnam). Les négociations ont été conclues fin 2015. L'accord n'est jamais entré en vigueur car les États-Unis se sont retirés en janvier.

Termes et conditions régissant l'utilisation du site
@ Affiliated 2007, Tous droits réservés.  Conception web: Thrace Graphistes Conseil inc.