Plan du site |  English  | 
Enquête antidumping sur la résine de polyéthylène téréphtalate de quatre pays

25 août 2017

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a lancé une enquête afin de déterminer si certaines résines de polyéthylène téréphtalate (résines PET) originaires ou exportées de la Chine, de l'Inde, d'Oman et du Pakistan sont vendues à des prix inéquitables au Canada et si ces résines sont subventionnées par les pays exportateurs.

Les enquêtes sont le résultat d'une plainte déposée par un manufacturier du Québec. Le plaignant allègue qu'en raison du gâchage des prix par les pays visés il est confronté à des pertes de revenus et de parts de marché, avec la baisse de production et les pertes d'emplois qui s'ensuivent.

Pour l'étape suivante de l'enquête le Tribunal canadien du commerce extérieur devra déterminer si les importations en question causent un dommage aux producteurs canadiens et il rendra une décision sur cette question d'ici le 17 octobre 2017.

Pendant ce temps l'ASFC enquêtera pour savoir si les importations sont vendues au Canada à des prix inéquitables et/ou subventionnés, et elle rendra des décisions provisoires à cet égard d'ici le 16 novembre 2017.

Des droits antidumping pourraient éventuellement s'appliquer aux marchandises sous enquête.

Liens:

- ASFC: Avis d'ouverture d'enquêtes

- Tribunal: Enquête préliminaire de dommage no PI-2017-002

Termes et conditions régissant l'utilisation du site
@ Affiliated 2007, Tous droits réservés.  Conception web: Thrace Graphistes Conseil inc.